Renouez avec les terminaux grâce à Oh My ZSH

Tom Jamon , #Lab

Tom Tom

Aaaah le terminal… cet outil impressionnant pour les néophytes et effrayant pour les juniors du web. Pour mon premier article j’aimerais vous présenter une alternative à Bash pour vos terminaux. Je sais que le fait de changer de Shell peut en repousser certains, mais je vous conseille toutefois de jeter un œil à Oh My ZSH.

Donc si vous souhaitez un Shell orienté interactivité avec l’utilisateur mais qui garde toutes les fonctionnalités les plus importantes de Bash, continuez la lecture de cet article et penchez vous sur ce duo de choc : ZSH et Oh My ZSH.

 

ZSH ( ou Z-Shell )

Tout d’abord de quoi s’agit-il :

ZSH est principalement un interpréteur de commandes (ou Shell), « principalement » car il est également un langage utilisé pour la création de script.

La majorité des systèmes sous GNU/Linux  possède bash par défaut, c’est un shell très performant mais qui possède toutefois quelques lacunes au niveau de l’interactivité avec l’utilisateur.

ZSH est quant à lui orienté « interactive use », on va ainsi avoir plus de rapidité avec ZSH qu’avec Bash.

Par exemple, vous aurez l’auto-complétion et de nouvelles commandes tel que :

ZSH Exemple de Commande

Installation

Pour vous procurer ZSH, deux manières s’offrent à vous :

Soit par votre manager de paquet ( selon votre OS ), par exemple :

sudo apt-get install zsh

Soit depuis les sources disponibles ici.

Vous devez avoir ZSH 5.0.5 au minimum pour utiliser Oh My ZSH, vous pouvez vérifier la version actuellement installé sur votre machine avec :

zsh --version

Oh My ZSH possède une documentation sur l’installation de ZSH que vous pouvez retrouver ici.

Vous pouvez maintenant faire des essais de votre nouvel outil dans votre terminal, toutefois je vous conseille fortement de l’accompagner de Oh My ZSH.

Oh My ZSH vous permettra d’une part d’avoir une interface plus attirante et plus de fonctionnalités grâce aux plugins et aux thèmes, et d’autre part d’avoir une documentation beaucoup moins repoussante que ZSH. (Documentation ZSH)

 

Oh My ZSH

Oh My ZSH est quant à lui une sorte de sur-couche à ZSH, composé essentiellement de plugins et de thèmes. C’est un Framework Open Source, disponible sur GitHub, auquel contribue approximativement 900 contributeurs, et qui a été étoilé plus de 35000 fois.

Installation

Vous pouvez l’installer soit avec curl :

 
sh -c "$(curl -fsSL https://raw.githubusercontent.com/robbyrussell/oh-my-zsh/master/tools/install.sh)"
 
Soit avec wget :
 
sh -c "$(wget https://raw.githubusercontent.com/robbyrussell/oh-my-zsh/master/tools/install.sh -O -)"
 

Configuration

Une fois l’installation terminé, vous devriez vous retrouver avec un dossier .zshrc dans votre répertoire personnel ( /home/USER ).

Pour vous y rendre :

cd
vim .zshrc
(ou vim ~/.zshrc)
Par exemple, pour changer le thème, éditez la variable ZSH_THEME (ligne 8 habituellement) :
ZSH_THEME="amuse"
Ou, pour les plus courageux, les aventuriers dans l’âme, vous pouvez mettre ZSH_THEME= » random ».
Dans le même fichier, vous pouvez également importer des plugins, en modifiant la variable PLUGINS :
PLUGINS=(git osx)
Vous pouvez trouver les raccourcis pour le plugin git ici, il va vous permettre d’être beaucoup plus rapide dans vos manipulations liées à git.
Vous pouvez également retrouver l’intégralité de la documentation liée a Oh My ZSH ici.
Exemple de thème : Bullet-train (avec iTerm 2)

Oh My ZSH Bullet Train

Autre exemple, avec de la transparence : Amuse (Avec Terminator)

Amuse Theme ZSH

Avec l’autocomplétion améliorée de ZSH :

( Tabulation pour changer de dossier, et « entrée » pour valider)

Oh my ZSH - Autocompletion

 

On peut également voir la branche courante si on se trouve dans un répertoire avec un dossier .git
Ainsi que le statut global du git ( Par exemple une croix apparait, comme sur l’image ci-dessus, si des modifications n’ont pas été commit.)

 

Attention cependant, pour utiliser un thème avec des caractères spéciaux, comme pour les status git (Flèches, Branch, Croix, etc.) vous devez impérativement vous procurer une font (typographie) dites « Patchées » (Patched fonts for Powerline users). Vous pouvez en retrouver ici.

 

En espérant que vous n’aurez pas de soucis de configuration, n’hésitez pas à nous partager votre nouvelle configuration et vos ressentis !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn